Aux500diables est animé par des affinités artistiques éclectiques, un désir de rencontres improbables, des rendez-vous aventureux et spontanés, éparpillés librement aux quatre coins de la Nouvelle-Aquitaine et ailleurs.

Aux500diables est un kal√©idoscope √† travers lequel d√©couvrir sous d’autres angles et en d’autres lieux une multitude de formes et de propos, issus des arts contemporains plastiques, visuels, √©crits, jou√©s ou parl√©s, voire bruts, populaires ou vernaculaires.

Aux500diables est une source de d√©couvertes, propositions et invitations d’artistes-auteurs pour petits ou grands publics.

Aux500diables, c’est toute une histoire…

Profond√©ment endormi depuis vingt-deux ans, aux500diables s’est soudainement r√©veill√© au printemps 2020‚Ķ gr√Ęce au Covid. Tout juste sortis d’un premier confinement historique, encore sous le choc et terrifi√©s √† l’id√©e de passer un √©t√© promis √† de d√©sesp√©rantes contraintes sanitaires, les artistes (aussi) sont moroses. Est alors lanc√©e une invitation √† imaginer des propositions artistiques aventureuses, l√©g√®res, conviviales et responsables, un peu partout et de pr√©f√©rence en ext√©rieur, avec les moyens du bord, en vue d’√©gayer cet √©t√© mal engag√©. Accueil enthousiaste, c’est l’invitation que tout le monde attendait pour se prendre √† r√™ver d’un √©t√© id√©al. Et les propositions fusent. Rendez-vous sur une √ģle, au bord d’une rivi√®re, pour un tirage de cartes, jeu de piste chasse au tr√©sor, protocoles libres, bivouac, jardinage, nuit√©e, performance, mise en boite de sculptures ind√©sirables : une quarantaine de propositions sont lanc√©es en quelques semaines aux quatre coins de la r√©gion ou depuis le P√©rou‚Ķ Des liens se nouent et des rencontres se font, de nouveaux r√©seaux s’√©chafaudent. Les invitations apparaissent les unes apr√®s les autres et se mettent √† rythmer une saison estivale cl√ītur√©e avec un bouquet d’une quarantaine d’affiches pr√©sentant chacune une proposition diff√©rente, √©parpill√©es dans le r√©seau Tram de Bordeaux M√©tropole. Et puis la rentr√©e a reprit ses droits, la crise sanitaire aussi, et chacun est reparti √† ses urgences et ses inqui√©tudes. Mais l’envie est rest√©e de repartir ensemble pour de nouvelles aventures, aux cinq cent diables.

télécharger le pdf